• Manger vivant

    Posted on June 9, 2011 by in Pouvoir de la semaine

    L’être humain serait conçu pour manger de la nourriture non-cuite. Nous sommes le seul animal à manger cuit. Selon les anthropologues, nous aurions commencé à cuire notre nourriture lorsque l’être humain est sorti de la jungle pour explorer des contrées plus hostiles. D’ailleurs, cela concorderait aussi avec l’apparition de manger de la viande.
    À notre époque, nous avons l’opportunité et le choix de ce que l’on mange et de comment nous voulons l’apprêter. À chacun de faire un choix éclairé.
    Les effets de manger cuit :
    -augmentation du mucus dans le corps
    -diminution du taux d’absorption des nutiments (augmente la faim et la quantité d’aliments ingérés)
    -augmentation des globules blancs comme si notre organisme luttait contre un intrus (cela se produirait lorsque nous mangeons plus de 20 % de nourriture cuite)
    -perte de nos enzymes ce qui nous ferait perdre notre vitalité.
    Tout ça cause une surcharge dans notre organisme
    Les effets de manger vivant (non-cuit) :
    -plus d’énergie
    -meilleure digestion nous offrant l’énergie nécessaire pour nos activités
    -notre corps est nourri convenablement, il assimile ce qu’il a besoin et élimine bien ce qu’il lui est inutile. Permet de garder un poids santé.
    -le système immunitaire est plus fort.
    -amélioration de la santé générale ou maintient de celle-ci.
    -être en harmonie avec notre constitution.
    Prenez garde lorsque vous changez pour une alimentation plus vivante. Comme vous donnez une pause à votre système digestif et à tout votre corps, celui-ci va profiter de ce surplus d’énergie pour se détoxiquer (ce qui veut dire qu’il y avait des toxines et des graisses inutiles). Le résultat est peu agréable : maux de tête, fatigue, manque d’énergie, éruptions cutanées… Plusieurs vont penser que ce régime ne leur convient pas alors que c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous offrir : avoir un corps propre et en santé pour vous soutenir tout au long de votre vie.
    Graduellement, ajoutez à votre régime alimentaire plus de fruits et légumes crus. Avec l’été, c’est facile, rapide et tellement agréable.
    Les légumineuses se mangent crus. Vous devez les acheter séchées et entières comme les lentilles, les pois chiches, les pois et les fèves. En conserve, elles ont été cuites et leur énergie vitale est à zéro.
    Faire germer vos légumineuses :
    1-    Les déposer dans un grand bol (ou pot masson) et mettre de l’eau fraîche. Mettre presque trois fois la quantité d’eau car pour une tasse de légumineuses séchées, vous en optiendrez presque trois tasses. Les laisser dans l’eau de 8 à 12 heures.
    2-    Prendre une passeoire, jetez l’eau de trempage (ou arrosez vos plantes avec, elles vous diront merci) et rincez. Les laissez égoutter dans la passeoire pendant 12 heures.
    3-    Après 12 heures, rincez encore vos légumineuses et les laissez égoutter encore 12 heures.
    4-    Après ce 12 heures, vous constaterez que les germes (petites parties blanches) commenceront à se manifester. Vous pouvez manger vos légumineuses maintenant ou refaire l’étape # 3 encore une fois car le temps de germination peut légèrement varié d’une variété à une autre.
    5-    Mangez-les en salade ou encore, si vous décidez de les faire cuire, vous aurez dimimuer le temps de cuisson de beaucoup et quand même augmenté énormément la valeur nutritive de ses légumineuses. Vous pouvez garder le surplus au frigo pendant une bonne semaine.
    À votre santé !